Publicite Scootentole

Forums de discussions sur les Scooters classiques et vintages...

Modérateur : sorcerer

Avatar de l’utilisateur
par simkaro Niveau
#1560493
Bonjour à toutes et tous !

Voici la configuration :
Kit 137 cc « Bollag »
Carburateur Polini « CP23 »
Gicleur principal : 105
Gicleur de ralenti : 38
Gicleur correction d'air : 0,6

Stator "d'origine"
Calage de l'allumage après le PMH : 20° (préconisé par le fabricant du kit)
Rupteur neuf, écartement : 0,37 mm
Bobine HT de Vespa GTR
Condensateur neuf 1 fil, de type « 103 SP », branché à la bobine HT
Bougie « NGK » B8 culot court
Étincelle : blanche, d'une portée d'environ 6/8mm vers la masse
Ensemble fil à bougie, antiparasite, bougie : OK
Coupe-circuit, lumières, klaxon : OK

Arrivée d'essence : OK
Tirette starter : OK

Le démarrage à froid, starter levé, est correct (3ème coup de kick)
Le ralenti est stable (vis d'air ouverte de 1 tour)
La montée en régime est franche (pas de « beuh »)
Gaz coupé, le régime retombe bien

Le problème : impossible de la redémarrer à chaud !

J'ai essayé :
Une autre bougie (neuve) : « Champion » L77HJC4
Un autre condo (neuf) du même type que celui cité ci-dessus

J'ai pas essayé :
De « bidouiller » le carburateur. Celui-ci est pour l'instant réglé « par défaut ».

Cela étant, la bougie est noir au test « arrêt cuve pleine » après une grosse montée en régime sur 500 m !

J'incrimine :
une défectuosité de la bobine (d'origine !) d'alimentation et/ou une défectuosité de la bobine HT (vieille).

Serait-ce la/les pistes ?


#1560526
souag a écrit :Calage de l’allumage de 20° avant le pmh, tu veux dire ?
Une fois chaud quand il ne démarre plus, tu as vérifié l’état de l’étincelle ?
Oups ! Je m'exprime mal... excuse-moi !
Je voulais dire "calage de l'allumage de 20° A DROITE du PMH". Autrement dit : "20° AVANT le PMH"
Merci d'avoir relevé cette erreur propice à d'amples confusions...

D'ailleurs, voici la méthode que j'ai employé :
http://vespatop.free.fr/restauration/re ... avance.htm

Moteur chaud ou froid, l'étincelle est idem. Étincelle que je juge "correcte", en tous cas, bien meilleure, après avoir appliqué avec un rupteur neuf, la méthode citée. Sauf qu'aujourd'hui, il ne démarre plus... :(


par souag Niveau
#1560530
Oui il me semblait bien que tu faisais référence aux repères du rotor, il vaut mieux prendre la position du piston comme référence.
La première partie du tuto pour trouver le pmh est claire en revanche la deuxième partie pour le réglage des vis l’est moins. Il faut vérifier que l’écartement max soit de 0,4 mm mais ça ne va pas forcément se produire au pmh comme expliqué. En revanche il faut bien régler le stator pour que les vis commencent à s’ouvrir exactement à -20°.


#1560543
stabilo a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 13:43 Essaye de mettre un peu d’essence directement dans le puit de bougie , moteur chaud.

Si il part , c’est la carbu qui est en cause ... (prise d’air ou un truc du genre ) sinon effectivement il faudra examiner l’allumage.
Oui, je vais essayer :roll:


#1560544
souag a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 15:15 Oui il me semblait bien que tu faisais référence aux repères du rotor, il vaut mieux prendre la position du piston comme référence.
La première partie du tuto pour trouver le pmh est claire en revanche la deuxième partie pour le réglage des vis l’est moins. Il faut vérifier que l’écartement max soit de 0,4 mm mais ça ne va pas forcément se produire au pmh comme expliqué. En revanche il faut bien régler le stator pour que les vis commencent à s’ouvrir exactement à -20°.
J'ai apporté beaucoup d'attention à la précision du réglage : le rupteur s'ouvre pil-poil précisément au passage de mon repère -20.
Les fenêtres du rotor permettent assez facilement de prendre la mesure d'écartement du rupteur au PMH. La cale de 0,35 mm flotte légèrement. Celle de 0,40 un peu en force. J'en déduit que je suis à 0,37.
Détail intéressant : une étincelle se produit au rupteur... Dois-je améliorer l'écartement afin d'obtenir les 0,40 mm définit ?


#1560545
simkaro a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 17:31
stabilo a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 13:43 Essaye de mettre un peu d’essence directement dans le puit de bougie , moteur chaud.

Si il part , c’est la carbu qui est en cause ... (prise d’air ou un truc du genre ) sinon effectivement il faudra examiner l’allumage.
Oui, je vais essayer :roll:
Oups ! Mes doigts ont fourchés sur mon petit clavier !
Je voulais te dire : "Oui, je vaisessayer ;-)


par souag Niveau
#1560549
Ok le calage de l’allumage est bon.
L’écartement max des vis ne se trouve pas au pmh, il est donné par la came du rotor. Tu tournes doucement le rotor et tu surveilles les vis jusqu’à voir cet écartement max pour le mesurer. De cette façon s’il est bien de 0,3/0,4 mm, il est bon aussi.
Il est normal de voir quelques étincelles aux vis même avec un condo neuf qui est sensé les souffler. S’il y en a vraiment beaucoup c’est pas normal.
Dernière modification par souag le sam. 16 janv. 2021, 09:14, modifié 1 fois.


#1560553
Ok, je "tchek" ça demain, ainsi que le test "puit de bougie".
Même si l'ensemble "allumage" semble fonctionnel, il en demeure pas moins que c'est du vieux matos...
L'idée serai de poser une bobine HT de mob... on dit que celle de la Peugeot "103 SP" est valable ?
Mais quel intérêt de poser ce type de bobine HT si la bobine d'alimentation est elle-même fatiguée ?
D'abord, je devrais me donner les moyens de contrôler ces deux éléments avec les instruments "had oc". Mais la, j'avoue que je pêche par manque de moyens et de compétences...
Je vous tiens au courant (Si je peut me permettre ce jeux de mots...).


#1560565
Commencer part un autre condo (en général le premier défaillant)
La ht ou primaire qui fatigue, elle à plus tendance à commencer décrocher à partir d'un certain régime (et sans bermascope, tu pourras pas tester ça)


#1560618
souag a écrit :Ok le calage de l’allumage est bon.
L’écartement max des vis ne se trouve pas au pmh, il est donné par la came du rotor. Tu tournes doucement le rotor et tu surveilles les vis jusqu’à voir cet écartement max pour le mesurer. De cette façon s’il est bien de 0,3/0,4 mm, il est bon aussi.
Il est normal de voir quelques étincelles aux vis même avec un condo neuf qui est sensé les souffler. S’il y en a vraiment beaucoup c’est pas normal.[/quote

Le "tchek" pour l'écartement du rupteur est constant: 0,40 mm maxi. En revanche, pas de résultat au test "puits de bougie".

A
robi_ben a écrit :Commencer part un autre condo (en général le premier défaillant)
La ht ou primaire qui fatigue, elle à plus tendance à commencer décrocher à partir d'un certain régime (et sans bermascope, tu pourras pas tester ça)
Le condo est neuf, c'est le deuxième utilisé.
Le bermascope ? Je ne connais pas cette instrument... Alors à défaut d'être un "pro", je vais craquer des sous : commande d'une bobine d'alimentation et d'une bobine HT.


par souag Niveau
#1560624
L’écartement du rupteur n’a rien à voir bien sûr avec un problème de démarrage à chaud, c’est juste pour dire que ça n’a rien à voir non plus avec le pmh.
Le bermascope est un banc de test pour bobine ht mais peu de gens en ont encore un chez eux, cet outil devient rare.

souag a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 06:18 Une fois chaud quand il ne démarre plus, tu as vérifié l’état de l’étincelle ?
simkaro a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 13:35 Moteur chaud ou froid, l'étincelle est idem. Étincelle que je juge "correcte", en tous cas, bien meilleure, après avoir appliqué avec un rupteur neuf, la méthode citée. Sauf qu'aujourd'hui, il ne démarre plus... :(
Que ce soit le condensateur, une bobine, le kill à la masse, etc...l’étincelle devrait être plus faible, c’est étonnant de ne pas voir cette différence.

simkaro a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 17:51 Détail intéressant : une étincelle se produit au rupteur...
souag a écrit : jeu. 03 déc. 2020, 18:17 Il est normal de voir quelques étincelles aux vis même avec un condo neuf qui est sensé les souffler. S’il y en a vraiment beaucoup c’est pas normal.
Encore une fois, dans le noir, s’il y a beaucoup plus d’étincelles au rupteur quand ça ne démarre plus comparé au fonctionnement à froid, c’est que le condensateur est hs.
Dans tout les cas, condo, bobine, kill, mauvais isolement du circuit ht,... la différence d’étincelles à la bougie à chaud devrait être visible.


#1560647
Oui, étincelle au rupteur = fuite du condo

tout ça est dans le post de dépannage des allumages à rupteur dans le guide ;)

Une étincelle correcte, c'est une étincelle bien bleu flamme de gaz
dès que c'est blanc/jaune, c'est pas bon.

Un condo neuf, n'est pas un gage de de garanti (le dernier allumage à rupteur à refaire réticent que j'ai eux, j'ai passer 3 condo, 2 rupteur et une bobine neuf, tous défaillant au bout de qqes jours (le client était ravis et je passais bien pour un con :-? )


par souag Niveau
#1560653
Très bon post clair et complet malheureusement la section guide « cachée » au fond du forum est rarement consultée. Juste deux remarques.
Si l’arc au rupteur n’est plus « soufflé » correctement par le condensateur, c’est que le condensateur ne se charge plus assez rapidement, pas l’inverse. La question de rapidité est importante aussi.
La deuxième remarque concerne le v5a, commentaires ajoutés sur le post en question.

Plus haut, j’ai repris ce qui avait déjà été dit pour bien comprendre qu’il n’y a pas de magie, qu’elle que soit la raison, un problème d’allumage = étincelle à la bougie de moins bonne qualité ou plus d’étincelle (avec un calage de l’allumage correct).
Dernière modification par souag le dim. 06 déc. 2020, 19:25, modifié 1 fois.


#1560674
ça ça marche bien mais ça prend un peu de temps
1.jpg
1.jpg (177.6 Kio) Consulté 596 fois
2.jpg
2.jpg (134.76 Kio) Consulté 596 fois
3.jpg
3.jpg (113.93 Kio) Consulté 596 fois
4.jpg
4.jpg (138.29 Kio) Consulté 596 fois
Capture.JPG
Capture.JPG (49.78 Kio) Consulté 596 fois


#1560941
Pour conclure ce post.
rupteur, condo, bobine alim, bobine HT, fil à bougie, bougie neufs.
Vérification de l'étincelle dans le noir : la flamme est bleue. Une étincelle minime au rupteur.
Sauf que voilà... le scooter (monté en roues de 8 pouces) était avachie sur une béquille complètement tordue vers l'avant.
Je change la béquille par une neuve et le chausse de roues de 10 pouces, le scooter reprends de la hauteur et par conséquent, de l'amplitude au mouvement du levier de démarreur... Démarrage au premier coup de kick (à chaud comme à froid) !
J'en déduis à mes dépens, qu'avant d'entreprendre toutes sortes de réparations d'allumage, il faut s'assurer que le scooter soit correctement béquillé :-? .
Reste une question : -20° comme préconise le fournisseur du kit ou -28° réglage d'origine ?


#1560952
et bah !!!
Tu faisait pas de test à la poussette ?

comme le kit pour l'avance


#1560976
robi_ben a écrit :et bah !!!
Tu faisait pas de test à la poussette ?

comme le kit pour l'avance
Ben non...
C'est compliqué de sortir le scoot du garage... et pis dehors, yrpleu... et pis il fait froid et ya pleins de microbes... et pis chui un gros feignant qui se cherche toutes sortes d'excuses... :roll: